Quelques commandes de Vi

Posted by & filed under Bazar, Linux, Planet-Libre.

Dans la lignée du post précédent :

Rechercher

/word Recherche “word” de haut en bas
?word Recherche “word” de bas en haut
/jo[ha]n Recherche “john” ou “joan”
/< the Recherche “the”, “theatre” ou “then”
/the> Recherche “the” ou “breathe”
/< the> Recherche “the”
/< ….> Recherche tous les mots de 4 lettres
// Cherche “fred” mais pas “alfred” ou “frederick”
/fred|joe Recherche “fred” ou “joe”
/<dddd> Recherche exactement 4 nombres entiers
/^n{3} Trouve 3 lignes vides
:bufdo /searchstr/ Effectue une recherche dans tous les fichiers ouverts

Remplacer

:%s/old/new/g Remplace toutes les occurences de “old” par “new” dans le fichier
:%s/old/new/gw Remplace toutes les occurences avec confirmation
:2,35s/old/new/g Remplace toutes les occurences entre les lignes 2 et 35
:5,$s/old/new/g Remplace toutes les occurences de la ligne 5 à la fin du fichier
:%s/^/hello/g Remplace le début de chaque ligne par “hello”
:%s/$/Harry/g Remplace la fin de chaque ligne par “Harry”
:%s/onward/forward/gi Remplace “onward” par “forward” sans tenir compte de la casse
:%s/ *$//g Supprime les espaces blancs
:g/string/d Supprime toutes les lignes contenant “string”
:v/string/d Supprime toutes les lignes ne contenant pas “string”
:s/Bill/Steve/ Remplace la première occurence de “Bill” par “Steve” dans la ligne courante
:s/Bill/Steve/g Remplace “Bill” par “Steve” dans la ligne courante
:%s/Bill/Steve/g Remplace “Bill” par “Steve” dans tout le fichier
:%s/r//g Supprime les caractères de retour DOS (^M)
:%s/r/r/g Transforme les caractères de retour DOS en retours
:%s#<[^>]+>##g Supprime les tags HTML en laissant le texte
:%s/^(.*)n1$/1/ Supprime les lignes en doublon
Ctrl+a Incrémente le nombre sous le curseur
Ctrl+x Decrémente le nombre sous le curseur
ggVGg? Transforme le texte en Rot13

Casse

Vu Transforme la ligne en minuscule
VU Transforme la ligne en majuscule
g~~ Inverse la casse de la ligne
vEU Mets le mot en majuscule
vE~ Modifie la casse du mot
ggguG Mets tout le texte en majuscule
:set ignorecase Ignore la casse lors des recherches
:set smartcase Ignore la casse lors des recherches sauf si une majuscule est utilisée
:%s/.*/U& Mets toutes les lettres en majuscule
:%s/.*/L& Mets toutes les lettres en minuscule
:%s/<./u&/g Mets la première lettre de chaque mot en majuscule
:%s/<./l&/g Mets la première lettre de chaque mot en minuscule
:%s/.*/u& Mets la première lettre de chaque ligne ne majuscule
:%s/.*/l& Mets la première lettre de chaque ligne en minuscule

Lecture/Ecriture sur d’autres fichiers

:1,10 w outfile Enregistre les lignes 1 à 10 dans outfile
:1,10 w >> outfile Ajoute les lignes 1 à 10 dans outfile
:r infile Insère le contenu de infile
:23r infile Insère le contenu de infile sous la ligne 23

Explorateur de fichiers

:e . Ouvre l’explorateur de fichiers intégré
:Exp Ouvre l’explorateur de fichiers intégré
:Sex sépare la fenetre et ouvre l’explorateur de fichiers
:browse e Explorateur graphique
:ls Liste les buffers
:cd .. Se déplacer au dossier parent
:args Liste de files
:args *.php Ouvre une liste de fichiers
:grep expression *.php Retourne une liste de fichiers .php contenant expression
gf Ouvre le nom de fichier sous le curseur

Interaction avec Unix

:!pwd Execute la commande unix “pwd” et retourne à vi
!!pwd Execute la commande unix “pwd” et insère la sortie dans le fichier
:sh Quitte temporairement vi
$exit Retourne sous vi

Alignement

:%!fmt Aligne toutes les lignes
!}fmt Align toutes les lignes à la position courante
5!!fmt Aligne les 5 lignes suivantes

Onglets

:tabnew Crée un nouvel onglet
gt Affiche l’onglet suivant
:tabfirst Affiche le premier onglet
:tablast Affiche le dernier onglet
:tabm n(position) Réarrange les onglets
:tabdo %s/foo/bar/g Execute une commande dans tous les onglets
:tab ball Mets tous les fichiers ouverts dans des onglets

Partage de fenêtre

:e filename Edite filename dans la fenêtre courante
:split filename Divise la fenêtre et charge filename
ctrl-w up arrow Déplace le curseur dans la fenêtre du haut
ctrl-w ctrl-w Déplace le curseur dans la fenêtre suivante
ctrl-w_ Maximise la fenêtre courante
ctrl-w= Donne la même taille à toutes les fenêtres
10 ctrl-w+ Agrandis la fenêtre courante de 10 lignes
:vsplit file Divise la fenêtre verticalement
:sview file Identique à :split mais en mode lecture seule
:hide Ferme la fenêtre courante
:only Fais de la fenêtre courante la seule à l’écran
:b 2 Ouvre le buffer #2 dans cette fenêtre

Completion

Ctrl+n Ctrl+p (en insertion) Compléter le mot
Ctrl+x Ctrl+l Compléter la ligne
:set dictionary=dict Definit dict comme dictionnaire
Ctrl+x Ctrl+k Compléter en utilisant le dictionnaire

Marqueurs

mk Marque la position actuelle
‘k Déplace le curseur à la marque k
d’k Supprime le texte jusqu’à la marque k

Abbréviations

:ab mail mail@provider.org Définit mail comme abbréviation de mail@provider.org

Indentation

:set autoindent Active l’indentation automatique
:set smartindent Indentation automatique intelligente
:set cindent Règles d’indentation pour programmes en C
:set shiftwidth=4 Défini 4 espaces comme taille d’indentation
ctrl-t, ctrl-d Indente/désindente en mode insertion
>> Indente
<< Désindente

Coloration syntaxique

:syntax on Active la coloration syntaxique
:syntax off Désactive la coloration syntaxique
:set syntax=perl Force la coloration syntaxique

Via

Sed: commandes utiles

Posted by & filed under Linux, Planet-Libre.

« Petit » mémento de commandes sed :
————————————————————————-
SCRIPTS D’UNE LIGNE UTILES POUR SED (ÉDITEUR DÉFILANT UNIX) Dec. 29, 2005
Compilé par Éric Pement [at]northpark[dot]edu version 5.5
Traduit par Gérard Piette gpiette[at]ncf[dot]ca

La version récente de ce fichier (en Anglais) se retrouve ici:
http://sed.sourceforge.net/sed1line.txt
http://www.pement.org/sed/sed1line.txt

Ce fichier aussi disponible dans d’autres langages:
Chinois – http://sed.sourceforge.net/sed1line_zh-CN.html
Czech – http://sed.sourceforge.net/sed1line_cz.html
Hollandais – http://sed.sourceforge.net/sed1line_nl.html
Français – http://sed.sourceforge.net/sed1line_fr.html
Allemand – http://sed.sourceforge.net/sed1line_de.html

Portugais – http://sed.sourceforge.net/sed1line_pt-BR.html

ESPACEMENT DE FICHIER:

# espacer en double un fichier
sed G

# espacer en double un fichier qui a déjà des lignes vides.
# Le fichier de sortie n’aura jamais plus qu’une ligne vide
# entre les lignes de texte.
sed ‘G;G’

# défaire le double-espacement (assumons les lignes paires comme
# étant toujours vides)
sed ‘n;d’

# espacer en triple un fichier
sed ‘G;G’

# insérer une ligne vide au-dessus de chaque ligne qui contient « regex »
sed ‘/regex/{x;p;x;}’

# insérer une ligne vide sous chaque ligne qui contient l’expression
# régulière « regex »
sed ‘/regex/G’

# insérer une ligne vide au-dessus et au-dessous de chaque ligne qui
# contient « regex »
sed ‘/regex/{x;p;x;G;}’

NUMÉROTATION:

# numéroter chaque ligne du fichier (appuyé simplement à gauche).
# L’utilisation d’une tabulation (voir la note sur ‘t’ à la fin
# de ce texte) au lieu d’un espace préservera les marges.
sed = nomdefichier | sed ‘N;s/n/t/’

# numéroter chaque ligne d’un fichier (numéro à gauche, appuyé à droite)
sed = nomdefichier | sed ‘N; s/^/ /; s/ *(.{6,})n/1 /’

# numéroter chaque ligne d’un fichier, mais afficher le numéro de ligne
# seulement si la ligne n’est pas vide.
sed ‘/./=’ nomdefichier | sed ‘/./N; s/n/ /’

# compter les lignes (émulation de « wc -l »)
sed -n ‘$=’

CONVERSION de TEXTE et SUBSTITUTION:

# ENVIRONEMENT UNIX: conversion des retour de chariot (CR/LF) au format Unix.
sed ‘s/.$//’ # assume que toutes les lignes se terminent avec CR/LF
sed ‘s/^M$//’ # sous bash/tcsh, enfoncer Ctrl-V puis Ctrl-M
sed ‘s/x0D$//’ # fonctionne sous ssed, gsed 3.02.80 ou plus récent

# ENVIRONEMENT UNIX: conversion des retour de chariot UNIX (LF) au format DOS.
sed « s/$/`echo -e \r`/ » # ligne de commande sous ksh
sed ‘s/$' »/`echo \r`/ » # ligne de commande sous bash
sed « s/$/`echo \r`/ » # ligne de commande sous zsh
sed ‘s/$/r/’ # gsed 3.02.80 ou plus haut

# ENVIRONMENT DOS: convertir les retour de chariot Unix (LF) au format DOS.
sed « s/$// » # méthode 1
sed -n p # méthode 2

# ENVIRONMENT DOS: convertir les retour de chariot DOS (CR/LF) au format Unix.
# Peut seulement être utilisé avec UnxUtils sed, version 4.0.7 ou plus récente.
# La version UnxUtils peut être utilisée avec le modificateur « –text »
# qui apparaît lorsque vous utiliser le modificateur « –help ». Sinon,
# la conversion des retours de chariot DOS vers la version UNIX ne peut
# se faire avec SED dans un environnement DOS. Utiliser ‘tr’ au lieu.
sed « s/r// » infile >outfile # UnxUtils sed v4.0.7 ou plus récent
tr -d r <infile >outfile # GNU tr version 1.22 ou plus récent

# éliminer tout espace blanc (espaces, tabulations) à la gauche
# de chaque ligne, et appuyer le résultat à la marge gauche
sed ‘s/^[ t]*//’ # voir note au sujet de ‘t’ à la fin de ce fichier

# éliminer tout espace blanc (espaces, tabulations) à la fin de chaque ligne
sed ‘s/[ t]*$//’ # voir note au sujet de ‘t’ à la fin de ce fichier

# éliminer tout espace blanc des deux bouts de chaque ligne
sed ‘s/^[ t]*//;s/[ t]*$//’

# insérer 5 espaces au début de chaque ligne (décalage de page vers la droite)
sed ‘s/^/ /’

# aligner tout le texte à la droite sur la 79e colonne
sed -e :a -e ‘s/^.{1,78}$/ &/;ta’ # mettre à 78 plus un espace

# centrer tout le texte sur le centre de la 79e colonne. Dans la première
# méthode, tout espace au début de la ligne est significatif, et
# des espaces sont ajoutés à la fin de la ligne. Dans la deuxième
# méthode, les espaces précédant les lignes sont ignorés pendant
# le processus de centrage, et aucun espace n’est ajouté à la fin des lignes.
sed -e :a -e ‘s/^.{1,77}$/ & /;ta’ # méthode 1
sed -e :a -e ‘s/^.{1,77}$/ &/;ta’ -e ‘s/( *)1/1/’ # méthode 2

# substituer (trouver et remplacer) « foo » avec « bar » sur chaque ligne
sed ‘s/foo/bar/’ # replacer seulement la première instance de la ligne
sed ‘s/foo/bar/4’ # replacer seulement la quatrième instance de la ligne
sed ‘s/foo/bar/g’ # replacer toutes les instances de la ligne
sed ‘s/(.*)foo(.*foo)/1bar2/’ # replacer l’avant-dernier cas
sed ‘s/(.*)foo/1bar/’ # replacer seulement le dernier cas

# substituer « foo » par « bar » SEULEMENT pour les lignes contenant « baz »
sed ‘/baz/s/foo/bar/g’

# substituer « foo » par « bar » A L’EXCEPTION des lignes contenant « baz »
sed ‘/baz/!s/foo/bar/g’

# substituer « scarlet » ou « ruby » ou « puce » par « red »
sed ‘s/scarlet/red/g;s/ruby/red/g;s/puce/red/g’ # la plupart des seds
gsed ‘s/scarlet|ruby|puce/red/g’ # GNU sed seulement

# reverser l’ordre des lignes (émulation de « tac »)
# bug/boni dans HHsed v1.5 cause l’élimination des lignes vides
sed ‘1!G;h;$!d’ # méthode 1
sed -n ‘1!G;h;$p’ # méthode 2

# renverse l’ordre de chaque caractère sur une ligne (émulation de « rev »)
sed ‘/n/!G;s/(.)(.*n)/&21/;//D;s/.//’

# joindre des paires de lignes ensemble côte-à-côte (émulation de « paste »)
sed ‘$!N;s/n/ /’

# si une ligne se termine par une barre oblique inversée,
# joindre la ligne suivante à la présente
sed -e :a -e ‘/\$/N; s/\n//; ta’

# si une ligne débute par le symbole égalité, l’ajouter à la précédente
# et remplacer le symbole « = » par un espace simple
sed -e :a -e ‘$!N;s/n=/ /;ta’ -e ‘P;D’

# insérer des virgules aux chaînes numériques, changeant « 1234567 » en
# « 1,234,567 »
gsed ‘:a;s/B[0-9]{3}>/,&/;ta’ # GNU sed
sed -e :a -e ‘s/(.*[0-9])([0-9]{3})/1,2/;ta’ # autres seds

# décimaux et signes négatifs (GNU sed)
gsed -r ‘:a;s/(^|[^0-9.])([0-9]+)([0-9]{3})/12,3/g;ta’

# ajouter une ligne blanche à chaque cinq lignes (après lignes 5, 10, 15, 20, etc.)
gsed ‘0~5G’ # GNU sed seulement
sed ‘n;n;n;n;G;’ # autres seds

IMPRIMER D’UNE FACON SÉLECTIVES CERTAINES LIGNES:

# imprimer les dix premières lignes d’un fichier (émulation de « head »)
sed 10q

# imprimer la première ligne d’un fichier (émulation « head -1 »)
sed q

# imprimer les dernières dix lignes d’un fichier (émulation « tail »)
sed -e :a -e ‘$q;N;11,$D;ba’

# imprimer les dernières deux lignes d’un fichier (émulation « tail -2 »)
sed ‘$!N;$!D’

# imprimer la dernière ligne d’un fichier (émulation « tail -1 »)
sed ‘$!d’ # méthode 1
sed -n ‘$p’ # méthode 2

# imprimer l’avant-dernière ligne d’un fichier
sed -e ‘$!{h;d;}’ -e x # pour fichiers d’une ligne , imprimer une ligne vide
sed -e ‘1{$q;}’ -e ‘$!{h;d;}’ -e x # pour fichiers d’une ligne , imprimer la ligne
sed -e ‘1{$d;}’ -e ‘$!{h;d;}’ -e x # pour fichiers d’une ligne , ne rien imprimer

# imprimer seulement les lignes coïncidant avec l’expression régulière regexp
# (émulation « grep »)
sed -n ‘/regexp/p’ # méthode 1
sed ‘/regexp/!d’ # méthode 2

# imprimer seulement les lignes NE coïncidant PAS avec l’expression régulière regexp
# (émulation « grep -v »)
sed -n ‘/regexp/!p’ # méthode 1, corresponds avec méthode ci-haut
sed ‘/regexp/d’ # méthode 2, syntaxe plus simple

# imprimer la ligne précédant celle qui coïncide avec regexp,
# mais pas la ligne coïncidant avec regexp
sed -n ‘/regexp/{g;1!p;};h’

# imprime la ligne suivant celle qui coïncide avec regexp,
# mais pas la ligne coïncidant avec regexp
sed -n ‘/regexp/{n;p;}’

# imprime une ligne de contexte avant et après regexp, avec numérotation
# de lignes indiquant l’endroit de coïncidence avec regexp (similaire
# à « grep -A1 -B1 »)
sed -n -e ‘/regexp/{=;x;1!p;g;$!N;p;D;}’ -e h

# grep pour AAA et BBB et CCC (peu importe l’ordre)
sed ‘/AAA/!d; /BBB/!d; /CCC/!d’

# grep pour AAA et BBB et CCC (dans cet ordre)
sed ‘/AAA.*BBB.*CCC/!d’

# grep pour AAA ou BBB ou CCC (émulation « egrep »)
sed -e ‘/AAA/b’ -e ‘/BBB/b’ -e ‘/CCC/b’ -e d # la plupart des seds
gsed ‘/AAA|BBB|CCC/!d’ # GNU sed seulement

# imprime paragraphe si il contient AAA (paragraphes séparés par des lignes vides)
# HHsed v1.5 veuillez insérer un ‘G;’ après ‘x;’ dans les trois commandes ci-bas
sed -e ‘/./{H;$!d;}’ -e ‘x;/AAA/!d;’

# imprime le paragraphe s’il contient AAA et BBB et CCC (peu importe l’ordre)
sed -e ‘/./{H;$!d;}’ -e ‘x;/AAA/!d;/BBB/!d;/CCC/!d’

# imprime le paragraphe s’il contient AAA ou BBB ou CCC
sed -e ‘/./{H;$!d;}’ -e ‘x;/AAA/b’ -e ‘/BBB/b’ -e ‘/CCC/b’ -e d
gsed ‘/./{H;$!d;};x;/AAA|BBB|CCC/b;d’ # GNU sed seulement

# imprime seulement les lignes longues de 65 caractères ou plus
sed -n ‘/^.{65}/p’

# imprime seulement les lignes longues de moins de 65 caractères
sed -n ‘/^.{65}/!p’ # méthode 1, correspond à ci-haut
sed ‘/^.{65}/d’ # méthode 2, syntaxe plus simple

# imprime la partie du fichier depuis la coïncidence à l’expression
# régulière, jusqu’à la fin du fichier
sed -n ‘/regexp/,$p’

# imprime la partie du fichier incluse par le numéros de ligne 8-12 inclusivement
sed -n ‘8,12p’ # méthode 1
sed ‘8,12!d’ # méthode 2

# imprime la ligne numéro 52
sed -n ’52p’ # méthode 1
sed ’52!d’ # méthode 2
sed ’52q;d’ # méthode 3, très efficace sur de gros fichiers

# commençant avec la troisième ligne, imprimer chaque septième ligne
gsed -n ‘3~7p’ # GNU sed seulement
sed -n ‘3,${p;n;n;n;n;n;n;}’ # autres seds

# imprime la partie du fichier contenue entre deux expression régulières
# incluant celles contenant les expressions régulières
sed -n ‘/Iowa/,/Montana/p’ # respecte les hauts de casse

ÉCRASEMENT SÉLECTIF DE CERTAINES LIGNES:

# imprime tout le fichier SAUF la section coïncidant avec deux
# expressions régulières
sed ‘/Iowa/,/Montana/d’

# élimine les lignes consécutives identiques d’un fichier (émulation « uniq »).
# La première ligne d’un ensemble de lignes identiques consécutives
# est retenue, les autres éliminées
sed ‘$!N; /^(.*)n1$/!P; D’

# élimine les lignes en duplicata, non-consécutives, d’un fichier.
# Prenez garde de ne pas déborder les limites de la mémoire tampon
# sinon veuillez utiliser le GNU sed.
sed -n ‘G; s/n/&&/; /^([ -~]*n).*n1/d; s/n//; h; P’

# éliminer toutes les linges sauf celles en duplicata (émulation « uniq -d »).
sed ‘$!N; s/^(.*)n1$/1/; t; D’

# éliminer les dix première lignes d’un fichier
sed ‘1,10d’

# écraser la dernière ligne d’un fichier
sed ‘$d’

# écraser les deux dernières lignes d’un fichier
sed ‘N;$!P;$!D;$d’

# écraser les dix dernières lignes d’un fichier
sed -e :a -e ‘$d;N;2,10ba’ -e ‘P;D’ # méthode 1
sed -n -e :a -e ‘1,10!{P;N;D;};N;ba’ # méthode 2

# écraser chaque huitième ligne
gsed ‘0~8d’ # GNU sed seulement
sed ‘n;n;n;n;n;n;n;d;’ # autres seds

# écraser les lignes coïncidant avec un patron
sed ‘/patron/d’

# écraser TOUTES les lignes vides d’un fichier (émulation « grep ‘.’ « )
sed ‘/^$/d’ # méthode 1
sed ‘/./!d’ # méthode 2

# écraser toutes les lignes vides consécutives (sauf la première);
# aussi écrase toutes les lignes vides du début et de la fin d’un
# fichier (émulation « cat -s »)
sed ‘/./,/^$/!d’ # méthode 1, retient 0 ligne vide au début, 1 à la fin
sed ‘/^$/N;/n$/D’ # méthode 2, permet 1 ligne vide au début, 0 à la fin

# écraser toutes lignes vides CONSÉCUTIVES d’un fichier, sauf les deux premières:
sed ‘/^$/N;/n$/N;//D’

# écraser toutes les lignes vides au début d’un fichier
sed ‘/./,$!d’

# écraser toutes les lignes vides de la fin d’un fichier
sed -e :a -e ‘/^n*$/{$d;N;ba’ -e ‘}’ # fonctionne sur tous les seds
sed -e :a -e ‘/^n*$/N;/n$/ba’ # ibid, sauf pour gsed 3.02.*

# écrase la dernière ligne de chaque paragraphe
sed -n ‘/^$/{p;h;};/./{x;/./p;}’

APPLICATIONS SPÉCIALES:

# éliminer les sur-frappes nerf (char, retour) des pages man. La commande
# ‘echo’ peut nécessiter le modificateur -e si vous utilisez Unix System V
# ou du shell bash.
sed « s/.`echo \b`//g » # double guillemets requis dans l’environnement Unix
sed ‘s/.^H//g’ # sous bash/tcsh, enfoncer Ctrl-V et ensuite Ctrl-H
sed ‘s/.x08//g’ # expression hexadécimale pour sed 1.5, GNU sed, ssed

# obtenir l’entête des messages Usenet/courriel
sed ‘/^$/q’ # élimine tout ce qui suit la première ligne vide

# obtenir le corps des messages Usenet/courriel
sed ‘1,/^$/d’ # élimine tout ce qui précède la première ligne vide

# obtenir l’entête Sujet, mais élimine la portion initiale « Subject:  »
sed ‘/^Suject: */!d; s///;q’

# obtenir l’adresse de retour dans l’entête
sed ‘/^Reply-To:/q; /^From:/h; /./d;g;q’

# parcourir et isoler l’adresse proprement dite. Extirpe l’adresse courriel
# par elle-même, du script précédent
sed ‘s/ *(.*)//; s/>.*//; s/.*[:<] *//’

# ajouter un crochet et espace à chaque ligne (citer un message)
sed ‘s/^/> /’

# écraser le crochet et espace précédant chaque ligne (enlever la citation du message)
sed ‘s/^> //’

# écraser la plupart des étiquettes HTML (s’accommode des étiquettes multi-lignes)
sed -e :a -e ‘s/<[^>]*>//g;/</N;//ba’

# extrait les parties uuencodées binaires, éliminant les entêtes
# superflues, de façon à garder seulement la partie uuencodée. Les
# fichiers doivent être passé à sed dans le bon ordre. La version 1
# peut être passée depuis la ligne de commande; la version 2 peut
# faire partie d’un script de shell Unix. (Modifiée par un script
# originaire de Rahul Dhesi.)

sed ‘/^end/,/^begin/d’ file1 file2 … fileX | uudecode # vers. 1
sed ‘/^end/,/^begin/d’ « $@ » | uudecode # vers. 2

# triage des paragraphes d’un fichier par ordre alphabétique. Les paragraphes
# sont séparés pour des lignes vides. GNU sed utilise v comme tabulation
# verticale, ou n’importe lequel caractère unique peut servir.
sed ‘/./{H;d;};x;s/n/={NL}=/g’ file | sort | sed ‘1s/={NL}=//;s/={NL}=/n/g’
gsed ‘/./{H;d};x;y/n/v/’ file | sort | sed ‘1s/v//;y/v/n/’

# compresser en zip chaque fichier .TXT individuellement, écrasant
# le fichier source et assignant le nom du fichier compressé .ZIP
# au nom de base du fichier source .TXT (sous DOS: le modificateur
# « dir /b » retourne les noms de base des fichiers tout en majuscules)
echo @echo off >zipup.bat
dir /b *.txt | sed « s/^(.*).TXT/pkzip -mo 1 1.TXT/ » >>zipup.bat

USAGE TYPIQUE: Sed accepte une ou plusieurs commandes et les applique
toutes, de façon séquentielle, à chacune des lignes d’entrée. Une fois
que toutes les commandes furent exécutées à la première ligne d’entrée,
cette ligne est envoyée vers la sortie, une deuxième ligne est lue
comme nouvelle entrée, et le cycle se répète. Les exemples précédents
assument que l’entrée provient de l’entrée standard (ex. la console,
normalement ce serait l’entrée dans un pipeline). Un ou plusieurs
noms de fichiers peuvent être ajoutés à la ligne de commande si l’entrée
ne provient pas de l’entrée standard. La sortie est passée à la
sortie standard (stdout ou l’écran-témoin). Donc:

cat nomdefichier | sed ’10q’ # utilise entrée pipeline
sed ’10q’ nomdefichier # même chose, en moins du cat inutile
sed ’10q’ nomdefichier > nouveaufichier # re dirige la sortie vers le disque

Pour des renseignements additionnels sur la syntaxe, incluant
comment fournir les instructions sed à partir d’un fichier au lieu
de la ligne de commande, veuillez consulter le livre « SED &
AWK, 2nd Edition, » par Dale Dougherty et Arnold Robbins (O’Reilly,
1997; http://www.ora.com), « UNIX Text Processing, » par Dale Dougherty
and Tim O’Reilly (Hayden Books, 1987) ou les tutoriels par Mike Arst
distribués dans U-SEDIT2.ZIP (plusieurs sites). Afin d’exploiter la
pleine puissance de sed, l’usager doit comprendre les ‘expressions
régulières’. A cette fin, consultez « Mastering Regular Expressions »
par Jeffrey Friedl (O’Reilly, 1997). Le manuel UNIX (« man ») contient
des pages qui pourraient être utiles (« man sed », « man regexp », ou la
sous-section sur les expressions régulières (« man ed »), quoique les
pages man sont notoires pour leur difficultés. Elles ne furent pas
rédigées pour enseigner l’usage de sed ou des expressions régulières,
mais comme texte de référence pour ceux qui connaissent déjà
ces outils.

SYNTAXE DE CITATION: Les exemples précédents utilisent les
guillemets simples (‘…’) au lieu des guillemets doubles (« … »)
pour encadrer ou citer les commandes d’édition, puisque sed est
typiquement utilisé sur les systèmes d’exploitation UNIX. Les guillemets
simples préviennent le shell UNIX d’interpréter les symbole dollar ($)
ainsi que les guillemets renversés (`…`) qui seraient interprétés
par le shell s’ils seraient encadrés ou cités par les guillemets doubles.
Les usagers du shell « csh » et dérivés doivent aussi citer le
point d’exclamation avec l’oblique arrière (!) si l’on veut que
les exemples ci-haut fonctionnent, même avec à l’intérieur de
guillemets simples. Les versions de sed écrites pour DOS
invariablement requièrent des guillemets doubles (« … ») au
lieu des guillemets simples utilisés pour citer les commandes
d’édition sed.

L’USAGE DE ‘t’ DANS LES SCRIPTS SED:

Afin de clarifier la documentation, nous avons utilisé l’expression
‘t’ pour indiquer le caractère de tabulation (0x09) dans les scripts.
Cependant, la plupart des versions de sed ne reconnaissent pas
l’abréviation ‘t’, donc, lorsque vous écrirez ces directives
à l’invite de commande, vous devrez enfoncer la clef TAB au lieu de
l’abréviation. ‘t’ est supporté comme métacharactère d’expression
régulière dans awk, perl, et HHsed, sedmod, et GNU sed v3.02.80.

VERSIONS DE SED: Les version de sed diffèrent entre elles, et de
légers écarts de syntaxe se présentent. En particulier, la plupart
ne reconnaissent pas l’usage d’étiquettes (:nom) ou ne permettent
pas les instructions de branchement (b,t) à l’intérieur des commandes
d’édition, sauf à la fin de ces commandes. Nous avons donc utilisé
une syntaxe qui serait portable à la majorité des usagers de divers
sed, bien que les versions les plus populaires du GNU sed permettent
une syntaxe plus élaborée. Lorsque les lecteurs verront une longue
chaîne de commande telle celle-ci:

sed -e ‘/AAA/b’ -e ‘/BBB/b’ -e ‘/CCC/b’ -e d

ils seront réjouis de savoir que GNU sed leur permettra de réduire
le tout en ceci:

sed ‘/AAA/b;/BBB/b;/CCC/b;d’ # ou bien encore en ceci:
sed ‘/AAA|BBB|CCC/b;d’

En plus, se rappeler que bien que certaines versions de sed acceptent
une commande telle « /one/ s/RE1/RE2/ », d’autres ne permettent pas ceci:
« /one/! s/RE1/RE2/ », qui contient un espace avant le ‘s’. Éviter d’enter
l’espace lorsque vous entrez la commande.

OPTIMISATION POUR VITESSE D’EXÉCUTION:
Lorsque vous avez besoin de vitesse pour l’exécution de vos scripts
(si vos fichiers d’entrée sont volumineux, ou un processeur lent
ou un disque dur lent) la substitution sera plus rapide si vous
faites un recherche pour la chaîne à être changée avant de faire
la substitution « s/…/…/ ». Voir:

sed ‘s/foo/bar/g’ nomdefichier # commande normale de substitution
sed ‘/foo/ s/foo/bar/g’ nomdefichier # exécution plus rapide
sed ‘/foo/ s//bar/g’ nomdefichier # raccourci de syntaxe

Si vous devez altérer ou écraser seulement une section d’un fichier
et que vous voulez seulement une sortie pour une première partie
d’un fichier quelconque, la commande « quit » (q) dans le script
réduira considérablement le temps d’exécution pour de gros fichiers.
Donc:

sed -n ‘45,50p’ nomdefichier # imprimez les lignes nos. 45-50 d’un fichier
sed -n ’51q;45,50p’ nomdefichier # ibid, mais bien plus vite

Si vous avez des scripts additionnels à contribuer, ou si vous trouvez
des erreurs dans ce document, S.V.P. envoyer un courriel au compilateur
du document. Indiquez quelle version de sed vous utilisez, le système
d’exploitation en usage et pour laquelle votre sed fut compilé, ainsi
que la nature de votre problème. Afin de se qualifier comme un script
d’une ligne, la commande doit avoir moins de 65 caractères. Divers
scripts dans ce fichiers furent rédigés ou contribués par les bonnes
gens suivants:

Al Aab # fondateur de la liste « seders »
Edgar Allen # divers
Yiorgos Adamopoulos # divers
Dale Dougherty # auteur de « sed & awk »
Carlos Duarte # auteur de « do it with sed »
Eric Pement # auteur de ce document
Ken Pizzini # auteur de GNU sed v3.02
S.G. Ravenhall # superbe script de-html
Greg Ubben # beaucoup de contributions & d’aide
————————————————————————-

Setup sudo in Fedora

Posted by & filed under Linux, Planet-Libre.

Petit memento :
echo 'loginname ALL=(ALL) ALL' >> /etc/sudoers

Where 'loginname' is your user account.
Use 'ALL=(ALL) NOPASSWD:ALL' if you don't want to be prompted a password.
If you are prompted for a password with 'sudo' it is the user password, not root.

Comment installer Linux depuis le disque dur ou une clé

Posted by & filed under Linux.

En premier récupérez l’iso de votre choix (install,LiveCD de votre distro)

Ouvrez ou montez l’iso puis cherchez les deux fichiers suivants:

(the kernel file is shown in green and the Ram disk is shown in red)

Fedora: vmlinuz and initrd.img

Suse: linux and initrd

Mandriva: vmlinuz and all.rdz

Ubuntu: vmlinuz and initrd.gz

Gentoo: gentoo and gentoo.igz

Knoppix: vmlinuz and initrd.img

Slackware: bzImage and initrd.img

Debian: vmlinuz and initrd.gz

Ouvrez votre grub.lst et ajoutez

#ADD NEW ENTRY#
title Install Linux
root (hdX,X)
kernel /distro/Linux_kernel
initrd /distro/Ram_disk

Replace Linux_kernel and Ram_disk with the appropriate file names below.

title Install Linux
kernel (hd0,0)/boot/Linux_kernel
initrd (hd0,0)/boot/Ram_disk

On rédemarre, on choisit le choix que l’on vient de créer et c’est parti!

During the setup you will be asked the source of installation. Choose hard disk and then select the hard drive partition where you copied the ISO files. Sometimes you might have to type the whole path of the partition and the exact name of the ISO. So write it down before you begin.

Les commandes :

From the terminal enter these commands

sudo mkdir /distro
sudo chmod `whoami`:`whoami`
cp MYLINUX.iso /distro/distro.iso

Now extract Linux_kernel & Ram_disk to /distro#
Open /boot/grub/menu.lst
Reboot and select « Install Linux » from grub.

Easter Egg dans Calc

Posted by & filed under Bazar.

Même les logiciels libres ont leur Easter Egg (http://fr.wikipedia.org/wiki/Easter_egg) !

Ouvrez Calc, le tableur d’OpenOffice.Org et tapez dans une cellule : =GAME(« StarWars »)

Vous aurez alors un clone d’Invaders, le jeu classique qui consiste à anéantir les aliens tout en se protégeant sous des blocs .

Bonne partie!

Premier Pas

Posted by & filed under Divers.

Bonjour à tous.

  • Il faut toujours un début donc voici les premiers pas de ce blog. Il est encore jeune et on va voir ses choix d’orientation au fur et à mesure.

D’or et déjà cela parlera de:

  • logiciels libres, Linux
  • tips et astuces
  • photos
  • choses inutiles

Pour le reste on verra au fur et à mesure…